X-Clim

13 février, 2007

Tendance baissière des océans

Classé sous Climat — chamok @ 11:49

- Dans l’Océan Indien, aux Maldives, chapelet de X et X îles situées à peu près le long de la côte Est au Sud de l’Inde avec ses îles ou bancs de sable qui apparraient ou disparaient selon l’ampleur d’un orage, le passage d’un cyclone, les marées, les tsunamis!, …etc…, le niveau de l’eau est à la baisse
Qu’on se rassure, les médias continueront encore et toujours à nous seriner que la disparition est proche pour toutes les îles et atolls des Océans, disparition également du Bengladesh …qui a déjà beaucoup souffert des conditions climatiques …etc… on connaît les cocos.. qui restent le petit doigt sur la couture à attendre à le Giec/Ipcc menteur leur donne encore du « travail »

- L‘Artique ..aaaah l’Artique ..ses ours et ..ses ours ..que n’entendons-nous pas sur l’Artique, que lisons-nous pas… et on l’a déjà vu plus bas dans cette page Ici (Traduction) encore pour avoir la confirmation de l’autre son que celui du Giec

– L‘Atlantique… Pendant l’optimum climatique médiéval (~400 à ~1200), le niveau de la mer était au moins de 50 centimètres (19 pouces) plus haut en Floride méridionale que aujourd’hui; Les vickings allaient coloniser de nouvelles terres debarrassées des glaces puis les ont quittées par la suite pour cause d’une nouvelle avancée glaciaire ..Déjà l’effet anthropique du rechauffement climatique sans aucun doute..

ouais bein là, c’est à vous de chercher les liens qui vont bien..

- Le Pacifique.. ..euh.. quand on connaît les déplacements des marées, des vagues, du va et vient de Nino/Nina, je vois mal comment faire des mesures précises mais si on prend les mesures sur des îles on peut trouver que l’océan Pacifique est à la baisse de l’ordre de 8cm. depuis quelques petites centaines d’années.Pareil, faut que vous cherchiez les liens.

-L‘Antartique ..Déjà vu aussi plus bas et pour preuve supp. nous avons le superbe site bien connu et malheureusement plus trop mis à jour de John Daly (Traduction) avec la preuve photo en première page

Quelque soit la hauteur des mers et océans, de l’origine de cette tendance à la hausse ou à la baisse, ayant des causes atmosphériques, géologiques, de volcanisme sous-marin, cycliques, …etc… ici encore sur ce sujet, la seule chose qui compte est de savoir pourquoi on nous ment avec des « études » bidonnées

Plus menteurs que le Giecc/Ipcc/Médias et consorts, tu meurs!
Simple
 

12 février, 2007

Proto-Kyoto

Classé sous Climat — chamok @ 15:36

Allo allo Kyoto tu m’entends?
Ouais c’est la Terre, descends un peu plus près que je te parle
Chuuuutt, on pourrait nous entendre
Kyoto, fils illégitime du climat .. je viens de retrouver ton père.
Comment çà « oh bein merde »?
Ouais ouais le vrai, avec ses courbes fièvreuses, son baratin.. tout et tout..
J‘lui dis quoi au vieux? Que tu préfères toujours faire bande à part et jouer dans ta cour à racketter tout le monde ou tu reviens jouer avec nous?
Ah.. t’es né du néant..
Ooooh mais j’y pense..
En regardant le coloriage de plus près.. l’air de famille est évident, il n’y a pas de doute, le coloriage toujours aussi hésitant, la sénilité, l’alcool, la peur?
..et la courbe qui dès le départ annonce la couleur dans ses exagérations
La ressemblance la plus remarquable est certainement l’extrême imprécision des chiffres et déjà les chiffres étaient déjà trafiqués outrageusement. 

Les propos étaient sensiblement les mêmes que aujourd’hui avec ton « réchauffement ».. Sécheresses, Nombre record de tornades.. Pas de doute.. nous y sommes..  c’est bien la preuve.. et pire encore! puisque c’est pour demain   Traduction

Ahaha Tel père, tel fils  ..tu ne peux pas le renier

Taing!! Mais j’y pense.. mais t’as pas un fils toi qui entre à l’école cette année!?

Le prototype du baton de hockey datant des années 1970-1975, celui par qui tout est arrivé:

Proto-Kyoto dans Climat 

Les zones concernées par le refroidissement climatique:

 dans Climat 

Rappel: Inutile de rechercher une crosse de hockey ou je ne sais quoi d’autre pour lire le seul véritable tableau des températures qui se trouve plus bas sur cette page.

11 février, 2007

Maïs de merde

Classé sous Climat — chamok @ 16:37

Bein ouais.. ça me reprend.. Je l’apprecie autant que le Giec/Ipcc…/Cnrs, c’est dire!

hein t’as vu? Sécheresse, restrictions, il pleut de moins en moins, plus rien dans les nappes phréatiques…etc…
euh…
Bon bon.. je te le dis ou tu le sais?
Le Gers, par exemple, département.. de vraiment pas grand chose.. si si faut le dire.. et je peux le dire! ..pour l’avoir habiter.. Le Gers donc.. il consomme autant de flotte que l’Ile de France. C’est pas qu’ils manquent de pinard.. il est plutôt bon même! mais ce sont leurs légumes à eux qui sont gourmants.. le maïs.. leur principal légume
oh non non.. ils sont pas cons.. ils en mangent pas!
Un ennemi perso!! La saloperie de maïs de merde gourmant de flotte comme pas deux qui bouffe autant de flotte que l’Ile de France dans un département pourtant réputé depuis perpète pour ses sécherresses estivales
le maïs,
..et c’est qui qui aime cette saloperie infâme?
Personne, ou presque puisque nous nous retrouvons avec des stocks à plus en finir et qu’on est incapable à écouler Partout, ils essayent de t’en refiler.. yaourts, macédoine, couscous… tellement il est cher, et ..deguellasse..
Taing!! faut bien le dire: Le maïs, c’est deguellasse!!!
Là, je l’ai fait soft.. même pas (pas encore) je parlerai du maïs ogéemigé ou pégéémisé (OGM/PGM)
Même les bestioles le savent que c’est crade au possible!, Mets une bestiole devant une prairie et un tas de ton maïs la con et tu verras
Des plans sécheresse 365 jours sur 365 par an bientôt, des restrictions à plus en pouvoir, des menaces (on est habitué..) à ce que plus « jamais ça serait comme avant »…
Le problème est que..:
Plus nous avançons dans le temps et que plus nous recevons de flotte. (Non! n’écoute pas les idôles de la télé! Dans une chronique prochaine, j’expliquerai pourquoi.. promis!)

Nous avons reçu un cumul de 15% de flotte de plus sur 100 ans. Compris!? Cette flotte ne tombe pas uniquement dans les pluviomètres, faut être honnête et clair.
Elle est distribuée principalement dans le Nord du pays et encore!, pas n’importe où..
Demain comme hier!!, cela à toujours été ainsi.. c’est ce que certains appellent le climat ou micro-climat.
Tu veux toujours plus de flotte dans le Sud, tu vas à Biarritz ou je ne sais quel autre ville réputée et tu vas pas dans le ..Gers ou un département de la Provence.. Suffit de voir les gravures, peintures ou écrits qui de tous temps nous ont parlé de sécheresses dans certaines zones du territoire. Faut pas déconner. Je vais dans le Lubéron ou le Larzac pour me plaindre après qu’il n’y a pas de flotte.. bein ouais.. this the life.

Faudrait gueuller plutôt contre le gaspillage de la flotte. Il tombe trois gouttes et on peut voir que même en rase campagne …elle sont dirigées à grands prix! vers les caniveaux qui draînent aux égouts qui enmène cette « cochonnerie » mouilleuse de routes directement à la mer en passant par de luxueuses usines de retraitement des eauxLe moindre petit ruisseau doit être canalisé pour être envoyé directement dans un fleuve qui l’enverra au plus vite dans la mer
Plus de fossé pour conserver cette flotte indispensable aux champs, faune, flore…
Même avec 100% de flotte en plus chaque année, on en arriverait à encore manquer de flotte POTABLE! à mettre dans le jaunet. Voilà ce dont à réussit à arriver cette société maïsénante.
beurk..
La flotte est partout dans le monde.. ou presque.

Le Niger, pays de famine..etc.. possède autant de flotte que la France dans ses nappes phréatiques et si ce pays demeure ainsi dans son état de misère c’est la faute à quoi? à qui.. on le sait.
Voici donc en une superbe courbe très injustement méconnue.. on devine pourquoi.. la pluviométrie des 100 dernières années sur Paris
Certes.. Paris n’est pas la France Langue..mais bon.. le blog serait un peu petit pour parler des 365 000 villes françaises.., j’ai pas d’autres graphiques sous la main ..et j’ai pas que ça à foutre non plus.. ma conviction là-dessus étant bien établie depuis longtemps, c’est à vous maintenant de faire l’effort d’arriver à vous faire votre propre opinion.

Pensez au « trésor » du Niger; pensez à tous ces pays d’Afrique que l’on a habitué à bouffer du riz plutôt que conserver leur alimentation à base des plantes de leurs pays, Pensez à tous ces kilomètres de caniveaux dans notre pays servant à envoyer 3 gouttes de flotte dans des stations d’épuration pour les expédier à la mer..
Toute cette flotte de gâchée, ou gaspillée, nous pourrions très facilement la diriger vers nos nappes phréatiques à peu de frais et le surplus l’envoyer dans les pays qui en manque. je sais je sais.. la flotte c’est pas comme le pétrole.. elle coule moins facilement que dans un pipe-line.. pas du tout même puisqu’on en a pas. Et bien.. faisons en sorte de découvrir pourquoi et mettons-nous à l’ouvrage pour irriguer enfin ceux à qui pourraît servir cette flotte. ..

Sauf pour faire du maïs de merde bien sûr!

Pensez, pensez, pensez..

Pour qui ça rapporte de continuer ce système en place?

Maïs de merde dans Climat

…CNRS

9 février, 2007

Professor Reid A. Bryson et glaciers

Classé sous Climat — chamok @ 14:31

Apès avoir tordu le cou au mythe du CO2 réchauffeur, nocif…etc…
Les glaciers
Il n’est pas impossible que vers l’an 1 000, il n’y avaient pas de glaciers du tout dans l’arc alpin (Là, je m’avance mais…)

Aujourd’hui nos glaciers alpins ont atteint des valeurs à peu près identique à celles qu’ils avaient en ~1580, soit une 20aine d’années avant le début du Petit Âge de Glace qui a amené la désolation dans plusieurs vallées en détruisant plusieurs villages et en interdisant l’accès à plusieurs vallées par l’avancées des glaciers qui empêchaient tout passage.
Sur cette adresse (Traduction), vous pourrez trouver tout un paquet de liens que je vous invite fortement à visiter afin de parfaire vos connaissances en la climatologie, la vraie

Histoire de faire avancer un peu plus la science… voilà un graph. tiré du lien pré-cité qui parle de lui-même..:
Professor Reid A. Bryson et glaciers dans Climat bryson_copy euh.. t’es encore pro-Kyoto?

 

 

TOTAL est Sisyphe

Classé sous Climat — chamok @ 12:41

Premier terraforming sur Terre

..ou comment l’homme cherche à imposer son climat à la Terre

CO2, gaz inerte.. mon cul!

Souvenez-vous du lac Nyos il n’y a pas si longtemps..sans parler que ce CO2, il faudra bien aller le capter et le stocker là où il y en a le plus ..centrales électrique, usines.. et le vehiculer (avec pollutions) jusqu’au dépot par la route ou train et ces réservoirs seront alors de véritables petites bombes ..inertes mais bombes quand même en cas de fuite. Sur les lieux de stokage « définitif », on se trouvera pareillement à une autre sorte de bombe.. acidification des roches et rejet à peu près inéluctable vers la sortie.. retour à l’envoyeur en quelque sorte sans parler que pour pomper le CO2, il faudra dépenser un max de brouzoufs et d’énergie

Si les « politiques environnementales » de tous pays ne cherchaient pas à tout prix à « revaloriser » comme ils disent, les déchets, le CO2 resterait là où il est et basta.. donc.. leurs « politiques » ont maintenant donné une valeur au CO2 et TOTAL sera donc payé à récupérer les merdes d’huiles et petrole qu’il aura déjà vendu une fois aux centrales et usines

On va payer l’ électricité TOTAL et on paiera l’ecotaxe (qui ne dira pas trop vite son nom) qui sera reversée à TOTAL. Cette taxe qu’on presentera comme inévitable pour « sauver la planète » sera basée sur les cartes grises ou sur les assurances auto ou je sais pas sur quoi encore mais on paiera, c’est évident

…TOTAL qui a dû savoir aussi! investir à penser à cette récupération et à la transformer en une manne pour perpète… Voir ici et (Traduction)

En vérité.. je vous le dis mes frères..

C‘est un gaz indispensable à la vie!!

- Toujours plus d’engrais aéroporté (CO2) et toujours plus de vie sur Terre!
- Plus de combustible pour les végétaux et plus de végétaux ..plus de culture et moins de famine (30 000 000 de morts par an)
..et qu’est ce que nous en sommes très très loin des relevés soit-disant effectué par des « études » pour le GIECC
..et apprenez messieurs de Kyoto que ce sont l’augmentation des températures qui provoque l’augmentation des niveaux atmosphériques d’anhydride carbonique et non l’inverse comme vous le dites Apprenez aussi!, messieurs de Kyoto, que vouloir éliminer l’ensemble du CO2 de l’atmosphère terrestre ferait baisser de 0,3°C. la température Poppycock! (Foutaises) vos conneries sur le CO2.. comme dirait le Pr Bellamy

Je voulais l’intituler cet article « Pour en finir avec le CO2″ ..mais je sais parfaitement qu’il faudra encore et toujours y revenir pour démentir un nouveau mensonge provenant de Kyoto, la ville du mensonge absolue

..bonjour la réputation du bled..

 

 

8 février, 2007

Rôle limité pour le C02

Classé sous Climat — chamok @ 8:01

Traduction Google d’un article de l’astrophysicien Nir Shariv: http://www.canada.com/

L’astrophysicien Nir Shariv, un scientifiques supérieurs de l’Israel des jeunes, décrit la logique que cela l’a mené — et la plupart de chacun autrement — pour conclure ce SUVs, usines de charbon et tout autre chauffage global de cause synthétique de choses.

Les scientifiques d’étape une pendant des décennies ont postulé que les augmentations en anhydride carbonique et d’autres gaz pourraient mener à un effet de serre chaude.

Étape deux comme si sur la sélection, la température s’est élevée en le 20ème siècle tandis que les gaz de serre chaude proliféraient en raison des activités humaines.

Étape trois aucun autre mécanisme explique le chauffage. Sans un autre candidat, les gaz de serres chaudes sont nécessairement devenus la cause.

Dr. Shariv, un chercheur prolifique qui a fait un nom pour se évaluant les mouvements de deux-milliard-année-vieilles météorites, n’accepte plus cette logique, ou souscrit à ces vues. Il a recanted : « Comme beaucoup d’autres, j’étais personnellement sûr que le CO2 est le mauvais coupable dans l’histoire du chauffage global. Mais après avoir soigneusement creusé dans l’évidence, je me suis rendu compte que les choses sont plus compliquée bien que l’histoire vendue à nous par beaucoup de scientifiques de climat ou les histoires régurgitées par les médias.

« En fait, il y a beaucoup plus que des rassemblements l’oeil. »

Creuser de Dr. Shariv’s mené lui à la découverte étonnante qu’il n’y a aucune évidence concrète — seulement spéculation — ce chauffage global de serre chaude de cause synthétique de gaz. Même recherche du panneau intergouvernemental sur le changement de climat– l’agence des Nations Unies qui dirige l’effort mondial de combattre le chauffage global — est privé de n’importe quoi confiance inspirante ici. En fait, selon les propres résultats de l’IPCC, le rôle de l’homme est si incertain qu’il y ait une possibilité forte que nous avons été refroidissement, ne chauffant pas, la terre. Malheureusement, nos outils sont trop bruts pour indiquer l’effet de quel homme a été dans le passé, prévoient encore moins combien chauffant ou se refroidissant nous pourrions causer à l’avenir.

Tout que nous avons sur ce que pour goupiller le blâme sur la serre chaude intoxique, indique Dr. Shaviv, est « une preuve indirecte d’incrimination, » qui explique pourquoi les scientifiques de climat parlent en termes de trouver la « évidence des empreintes digitales. » La preuve indirecte pourrait être une base fine sur laquelle justifier réduire la serre chaude intoxique, il s’ajoute, « sans d’autres « suspects. » « Cependant, Dr. Shaviv croit non seulement qu’il y a croyable « d’autres suspects, » il croit qu’au moins on fournit une explication supérieure pour du 20ème le chauffage siècle.

« L’activité solaire peut expliquer une grande partie du chauffage global du 20ème siècle, » il énonce, en particulier en raison de l’évidence qui avait accumulé l’excédent la décennie passée du rapport fort que le flux de rayonnement a sur notre atmosphère. Tellement l’évidence à ce jour a été amassée, en fait, qui « il est peu probable que [le lien solaire de climat] n’existe pas. »

Le rôle fort du soleil indique que les gaz de serre chaude ne peuvent pas avoir beaucoup d’une influence sur le climat — ce C02 et autres. ne pas dominer par un certain genre d’accroître l’effet qui leur incite particulièrement les conducteurs efficaces du climat à changer. Le résultat de la terre n’étant pas à l’excès sensible aux gaz de serre chaude est que ni les augmentations ni les réductions dans les futures émissions C02 n’importeront beaucoup en termes de climat.

Doubler même la quantité de CO2 par 2100, par exemple, « n’augmentera pas considérablement la température globale, » des états de Dr. Shaviv. Mettre une autre manière : « Même si nous divisions en deux le rendement de CO2, et l’augmentation de CO2 de 2100 serait par exemple à aujourd’hui relatif d’augmentation de 50% au lieu d’une quantité doublée, la réduction prévue de l’élévation de la température globale serait moins que 0.5C. Ce n’est pas significatif. »

L’évidence des astrophysiciens et des cosmologues dans les laboratoires autour du monde, d’une part, a pu jaillir soit significative. Dans son étude des météorites, publiée au journal prestigieux, les lettres physiques de revue, Dr. Shaviv ont constaté que les météorites que la terre a rassemblées pendant son passage par les bras de la manière laiteuse ont soutenu des dommages de rayon plus cosmique jusqu’à de 10% que d’autres. Que le genre de variation de rayon cosmique, Dr. Shaviv croit, pourrait changer les températures globales près pas moins de 15% –suffisamment pour tourner les périodes glaciaires sur ou au loin et l’évidence du point auquel les forces cosmiques influencent le climat de la terre.

Dans une autre étude, directement concernant la polémique d’aujourd’hui de climat, Dr. Shaviv a reconstruit la température sur terre au cours de 550 millions de dernières années pour constater que les variations de flux de rayon cosmique expliquent plus de deux-tiers du désaccord de la température de la terre, lui faisant l’excédent de conducteur de climat le plus dominant les échelles de temps géologiques. L’étude a également constaté qu’une limite supérieure peut être placée sur le rôle relatif du CO2 comme conducteur de climat, signifiant qu’une grande fraction de l’excédent été témoin de chauffage global le siècle passé ne pourrait pas être due au CO2 — au lieu de cela elle est attribuable à l’activité solaire accrue.

Le CO2 joue un rôle dans le climat, Dr. Shaviv considère, mais un rôle secondaire, un trop petit de préoccuper des décisionnaires. Pourtant Dr. Shaviv croit également que les combustibles fossiles devraient être commandés, pas en raison de leur défavorable affectent sur le climat mais limiter la pollution.

« Je suis donc en faveur de développer des solutions de rechange bon marché telles que l’énergie solaire, le vent, et naturellement les réacteurs à fusion (deutérium convertissant dans l’hélium), que nous devrions avoir en quelques décennies, mais c’est une question tout à fait différente. » Sa conclusion : « Je suis Kyoto tout à fait sûr n’est pas la bonne manière d’aller. »

Lawrence Solomon@nextcity.com

Le chauffage global n’est pas dû à la contribution humaine de l’anhydride carbonique.

Classé sous Climat — chamok @ 7:38

Traduction Google d’un article du climatologue Timothy Ball

provenant d’un article de: http://www.canadafreepress.co

Chauffage global : Les faits froids et durs ?

Par Timothy Ball

Lundi 5 février 2007
Chauffage global, pendant que nous pensons nous le savons, n’existe pas. Et je ne suis pas le seul essayant d’inciter des personnes à ouvrir leurs yeux et à voir la vérité. Mais peu écoutent, malgré le fait que j’étais un du premier Ph.D. canadien en climatologie et j’ai un fond étendu en climatologie, particulièrement la reconstruction des climats passés et l’impact du changement de climat sur l’histoire humaine et l’état humain. Peu écoutent, quoique j’aie un Ph.D, (docteur de la Science) de l’université de Londres, Angleterre et aie été un professeur de climatologie à l’université de Winnipeg. Pour quelque raison (réellement pour beaucoup), le monde n’écoute pas. Voici pourquoi.

Que se produirait si demain nous étions dits que, après tout, la terre est plate ? Ce serait nouvelle le plus important dans les médias et produirait probablement de beaucoup de discussion. Ainsi pourquoi est-il ce quand les scientifiques qui ont étudié le phénomène de chauffage global pendant des années ne disent que les humains ne sont pas la cause personne écoute ? Pourquoi est-ce que personne ne reconnaît que l’empereur n’a aucun vêtements dessus ?

Le croire ou pas, chauffage global n’est pas dû à la contribution humaine de l’anhydride carbonique (CO2). C’est en fait la plus grande déception dans l’histoire de la science. Nous gaspillons la période, l’énergie et les trillions des dollars tout en créant la crainte et la consternation inutiles au-dessus d’une question sans la justification scientifique. Par exemple, l’environnement Canada vante de la dépense $3.7 milliards en cinq dernières années traitant le changement de climat presque tout sur la propagande essayant de défendre une position scientifique indéfendable tandis qu’en même temps les stations météorologiques de fermeture et n’arriver pas à atteindre légiféraient des cibles de pollution.

Recherche sensible de personne n’est pas en conflit, particulièrement avec des gouvernements, mais si nous ne poursuivons pas la vérité, nous sommes perdus comme individus et en tant que société. C’est pourquoi j’insiste pour dire qu’il n’y a aucune évidence que nous sommes, ou pourrait jamais causer le changement global de climat. Et, récemment, Yuri A. Izrael, vice-président des Nations Unies a commandité le panneau intergouvernemental sur le changement de climat (IPCC) a confirmé ce rapport. Ainsi comment le monde est-il venu pour croire que quelque chose est erronée ?

Peut-être pour la même raison nous avons cru, il y a 30 ans, que le refroidissement global était la plus grande menace : une question de la foi. « C’est un fait froid : le refroidissement global présente l’humanité avec le défi social, politique, et adaptatif le plus important que nous avons dû traiter pendant des années de dix-millièmes. Votre enjeu dans les décisions que nous prenons au sujet de lui est d’importance finale ; la survie de nous-mêmes, nos enfants, nos espèces, » a écrit Lowell Ponte en 1976.

J’étais par opposition aux menaces du refroidissement global de sort malheureux imminent engendré comme je suis aux menaces faites au sujet du chauffage global. Me laisser me soumettre à une contrainte ne nie pas le phénomène s’est produit. Le monde a chauffé depuis 1680, le nadir d’une période fraîche appelée la peu de période glaciaire (LIA) qui a généralement continué au présent. Ces changements de climat sont tout à fait en conformité avec la variabilité normale et sont expliqués tout à fait facilement par des changements au soleil. Mais il n’y a rien continuer peu commun.

Depuis que j’ai obtenu mon doctorat en climatologie de l’université de Londres, université de la Reine Mary, Angleterre ma carrière a enjambé deux cycles de climat. Les températures ont diminué de 1940 à 1980 et au début des années 70 le refroidissement global est devenu le consensus. Ceci montre que le consensus n’est pas un fait scientifique. Par les années 90 les températures ont semblé s’être inversées et le chauffage global est devenu le consensus. Il est évident que je serai témoin d’un autre cycle avant le retrait, comme les mécanismes principaux et les tendances globales de la température indiquent maintenant un refroidissement.

Aucuns rendements passifs d’acceptation de doute moins d’effort, peu d’attaques personnelles et progrès de carrière de marques plus faciles. Ce que j’ai éprouvé dans ma vie personnelle pendant les dernières années m’incite à comprendre pourquoi la plupart des personnes choisissent de ne pas parler dehors ; sécurité d’emploi et crainte des représailles. Même dans l’université, où le discours et le défi libres aux wisdoms régnants sont censément encouragés, les universitaires restent silencieux.

I a par le passé reçu une lettre de trois pages que mon avocat a définie comme diffamatoire, d’un collègue d’universitaire, dire je n’ai eu aucun droit de dire ce que je disais, particulièrement dans des conférences publiques. Tristement, mon expérience est que les universités sont les endroits les plus dogmatiques et les plus accablants dans notre société. Ceci s’aggrave progressivement pendant qu’ils reçoivent de plus en plus le financement à partir des gouvernements qui exigent un point de vue particulier.

Dans un autre exemple, j’ai été accusé par l’écologiste canadien David Suzuki de l’paiement par les compagnies pétrolières. C’est un mensonge. Apparemment il pense si les compagnies de combustible fossile vous payent ont un ordre du jour. Ainsi si Greenpeace, sierra club ou gouvernements payent n’y a-t-il aucun ordre du jour et seulement vérité et éclaircissement ?

Les attaques personnelles sont difficiles et ne devraient pas se produire au cours d’une discussion dans une société civilisée. Je peux seulement les considérer de ce qu’elles impliquent. Elles indiquent habituellement qu’une personne ou un groupe perd la discussion. Dans ce cas-ci, elles indiquent également comment politique la discussion de chauffage globale entière est devenue. Tous les deux soulignent le manque de ou même la nature contradictoire de l’évidence.

Je ne suis pas seul dans ce voyage contre le mythe répandu. Plusieurs noms bien connus ont également élevé leurs voix. Michael Crichton, le scientifique, auteur et réalisateur de film est l’un d’entre eux. Dans le sien le dernier livre, « état de crainte » il prend du temps d’expliquer, souvent dans le détail étonnant, la science défectueuse derrière le chauffage global et autre des crises environnementales imaginées.

Un autre cri dans le wildenerness est Richard Lindzen. Il est un physicien atmosphérique et un professeur de la météorologie au MIT, renommés pour sa recherche dans la météorologie dynamique – particulièrement vagues atmosphériques. Il est également un membre de la National Academy of Sciences et a des positions tenues à l’université de Chicago, à l’université de Harvard et au MIT. Linzen parle fréquemment dehors contre la notion que le chauffage global significatif est provoqué par des humains. Pourtant personne ne semble écouter.

Je pense qu’il peut être parce que la plupart des personnes ne comprennent pas la méthode scientifique qui Thomas Kuhn tellement habilement et brièvement visé en son livre « la structure des révolutions scientifiques. » Un scientifique assure des prétentions et puis produit une théorie qui est seulement aussi valide que les prétentions. La théorie de chauffage global suppose que le CO2 est un gaz atmosphérique de serre chaude et à mesure qu’il augmente l’élévation des températures. On l’a alors théorisé que puisque les humains produisaient plus de CO2 qu’avant, la température s’élèverait inévitablement. La théorie a été acceptée avant l’essai avait commencé, et est efficacement devenue une loi.

Comme Lindzen dit il y a beaucoup d’années : « le consensus a été atteint avant que la recherche ait même commencé. » Maintenant, n’importe quel scientifique qui ose remettre en cause la sagesse régnante est marginalisé et a appelé un sceptique, quand en fait ils sont simplement de bons scientifiques. Ceci a atteint les niveaux effrayants avec ces scientifiques maintenant s’appelant le dénégateur de changement de climat avec toutes connotations d’holocauste de ce mot. La méthode scientifique normale efficacement est contrecarrée.

En attendant, des politiciens sont écoutés, quoique la plupart d’entre eux n’ait l’aucune connaissance ou arrangement de la science, particulièrement la science du climat et du changement de climat. Par conséquent, ils sont en aucune position pour remettre en cause une politique sur le changement de climat quand elle menace la planète entière. D’ailleurs, employer la crainte et créer l’hystérie le rend très difficile de prendre des décisions raisonnables calmes au sujet des questions ayant besoin d’attention.

Jusqu’à ce que vous ayez défié la sagesse régnante vous n’avez aucune idée comme les personnes méchantes peuvent être. Jusqu’à ce que vous ayez examiné de nouveau n’importe quelle question afin d’essayer de découvrir toute information, vous ne pouvez pas savoir combien d’information fausse existe dans l’âge supposé d’information.

J’ai été considérablement influencé plusieurs le livre d’Aaron Wildavsky’s il y a années par « oui, mais suis lui vrai ? » L’auteur a enseigné la science politique à une université de New York et s’est rendu compte comment la science était influencée près et apparemment abusée par la politique. Il a donné à ses étudiants gradués une tâche pour poursuivre la science derrière une politique produite par un souci environnemental fortement annoncé. Au sien et à leur surprise qu’ils ont trouvée là était peu d’évidence, consensus et justification scientifiques pour la politique. Vous réalisez seulement le point auquel les résultats de Wildavsky se produisent quand vous posez la question qu’il a posée. Les étudiants de Wildavsky l’ont faite dans la sûreté du milieu universitaire et avec l’excuse que c’était une tâche. J’ai appris c’est une question difficile à demander dans le réel, toutefois je crois fermement que c’est la question la plus importante pour demander si nous devons avancer dans la bonne direction.

Dr. Tim Ball, Président du projet d’intendance de ressources naturelles (www.nrsp.com), est un conseiller environnemental Victoria-basé et un ancien professeur de climatologie à l’université de Winnipeg. Il peut être atteint à letters@canadafreepress.com

6 février, 2007

0.16+0.077+0.21+0.21 = 0.28

Classé sous Climat — chamok @ 14:05

..selon les « calculs » du GIECC/IPCC
La mer baisse.. peut-être ..à moins qu’elle fasse autre chose..
La mer monte, j’ai honte.. pour eux
Bah que dire de plus..
Nous avons aimé l’Artique vu par le GIECC/IPCC et aujourd’hui, nous allons visiter l’Antartique toujours vu du coté du GIECC/IPCC/Machin/Kyoto
Normal tout ce qu’ils nous annoncent puisque nous sommes dans une sphère de consensus, mou, mais de consensus! (C’est eux qui le disent!) et pour réécrire l’arithmétique aussi!!
Tss tss tss, ils ne peuvent pas dire le contraire. Ils ont tous signé le résumé délibérement apocalyptique de Paris. Ils sont quand même plusieurs centaines d’ »experts » à avoir lu, disséqué ces tableaux voulant nous prouver que l’Homme à mis le feu à sa planète

Bidonnées de A à Z sont donc leurs « études »..et est-ce qu’en prenant une période, très très courte! lorsqu’on parle climat, cela peut faire référence et s’en servir de base pour aligner derrière des séries de ..numéros (chiffres?) qui même pas arrivent à être juste au résultat..
..et là, c’était juste en parlant de l’Antartique Traduction

La Vérité consiste à dire ce qui est.

Messieurs de Kyoto, vous êtes payé, (Nous!!! vous payons (très très grassement)) pour dire que le climat change et donc vous ferez toujours tout pour faire aller vos conclusions dans ce sens. Nous les « septiques » et autres « conspirationnistes » comme vous nous appelez, le savons et vous denonçons et derrière nous, nous avons la majorité (immense) de l’ »opinion » qui ne s’y trompe pas.

Aussi;

La seule et unique question à poser à ces centaines d’ »experts intergouvernementaux » et de leurs esclaves, les « scientifiques » pondants des « études » à tour de bras;
Pourquoi toujours!, nous mentez-vous?
..on y reviendra
Parole de .. »conspirationniste »!

5 février, 2007

Aux « journalistes » du 20h00, du 13h00, du…

Classé sous Climat — chamok @ 23:28

À tous les journalistes:

Le consensus n’existe pas.

..Pas même chez les experts intergouvernementaux.

Le consensus n’existe pas dans la communauté scientifique.

La majorité de vos téléspectateurs ne croient pas en un réchauffement climatique d’origine anthropique.

(Voir le sondage)

Cessez de mentir !

Climate change is mostly the result of anthropogenic causes.

Aux

strongly agree                                    strongly disagree
pieno accordo                                 assoluto disaccordo
100% enig                                               stærkt uenig
stimme überein                              stimme nicht überein

 

Image provenant de l’ Institute for Coastal Research

 

 

Pas que dans l’eau, les ronds!

Classé sous Climat — chamok @ 22:36

..et bien sûr que aujourd’hui encore ça sera une tite causerie afin de remettre un peu d’ordre dans le boxon que sème Kyoto depuis bientôt 20 ans déjà.
Allez.. de quoi on va parler..?
Rétablir une vérité déjà. Effacer un mensonge, des mensonges!
Mon truc c’est de penser aux gamins qui voudraient « faire » de « la recherche »… Désolé de parler de mon problème perso…
J’imagine le gamin qui sort déjà des études avec la tête vraiment pas nette nette à avoir entendu ou lu les enseignements s’il pas eut trop le choix dans les profs. Ensuite vient l’heure d’aller au chagrin pour un labo qui va lui donner un boulot qui semblait interressant mais le problème c’est que les bases sont toutes fausses, toutes! On lui a donné le résultat ..sympa.. y’a plus qu’à faire coller.. Oui mais « l’étude » suivante se basera aussi sur celle-là et le gamin se retrouve corrompu malgré lui à s’être mouillé à simplement essayé de gagner sa vie en croyant faire un travail qui au départ l’interressait.
20% des « scientifiques » questionnés anonymement reconnaissent fausser les résultats d’ »études »
On en ajoute encore un bon 20% qui eux, reconnaissent arranger « l’étude »
Dans les 60% restant, il faut compter avec les menteurs …etc.. et ceux-là trop pauvres ne sont donc pas à Kyoto et ses petits fours aux « 4 coins de la planète » à parader devant les télés.
J’avais déjà fait part de ce sondage fait dans la communauté scientique en son temps dans une rubrique et j’ai eu quelques petits retours de courriers.. tous très sympas.. et qui ne faisaient que confirmer l’ambiance..

grrr.. allez allez.. alors? Par où commencer à rétablir une Vérité tordue au détriment de la Science pour le profit de Kyoto et de ses sbires?

..pfffiouuu.. on a que l’embarras du choix
Pour certains, la moindre rondelle d’un tronc d’arbre est une boule cristal qui révèle tout le climat qu’à pu connaître l’arbre durant sa vie
La dendrochronologie et Kyoto… ahahaha Un roman cette histoire
C’est pas compliqué, plus nous avonçons vers des sciences « pointues » et moins les spécialistes sont d’accord

Normal, puisque ce sont des spécialistes, des vrais.

Tu sais bien.. ça va chipoter juste sur un point particulier que l’ »autre » systématiquement n’est pas d’accord, ce qui nous laisse des débats sans fins. Chacun des deux camps restants sur ses positions et nous pauvres lecteurs qui ne demandons qu’à apprendre, nous nous retrouvons le cul entre deux chaises et incapables à la finale de nous faire notre propre avis. Des dizaines et des dizaines de pages à propos du moindre détail et aucun des deux ne lâche par rapport à l’autre

…oui mais.. la dendro!!?

bein ouais bein quoi la dendro.?

La dendro et les températures, on s’en fout.
C’est pas la dendro. qui va nous donner la météo qu’il faisait il y a 752 ans, ni même 750 ou 500
Je vais te dire..
La dendro, c’est parfait lorsque tu retrouves un tronc en bas d’un glacier. C’est la preuve qu’il y a eut des périodes inter-glaciaires.. Chose que l’on sait mais bon.. une confirmation, ça ne peut pas faire de mal..
ahaha oui mais ..la dendro et Kyoto alors?
Bof.. rien
La dendrochronologie, c’est pour les spécialistes de la dendrochronologie et pas pour les climatologues ..rigoureux
Petit, ramassé, en français!… ce lien va à l’essentiel sans aller se fourvoyer à parler avec des raisonnements abscons et c’est exactement ce que j’aime. Tout le monde est invité à lire puisque tout le monde peut comprendre un tel texte
Les pro-Kyoto pourront aller se mouiller encore un peu plus en allant à la pêche parmi des innombrables liens traitant du sujet. …Les autres, les « septiques » du « rechauffement climatique »… peuvent aller y puiser les noms de ces grands « spécialistes » de la dendro. qui nous mentent.

Pour trouver des discussions sur le sujet, vous n’aurez que l’embarras du choix dans les forums.. Complétement dingue le nombre de dendrologues qu’on peut avoir! Pas autant que de climatologues mais c’est pas mal quand même. J’ai comme l’impression que le café du commerce s’est déplacé partout derrière les ordinateurs et que tous les « grands spécialistes » jeunes thésards pré-retraités se rencontrent sur les forums à grands coups de copier/coller.

Mais je crois que je vais y revenir tout prochainement à parler de dendro. ..enfin pas vraiment de la dendro. mais plutôt à démonter complétement les mensonges dits par certains en se basant sur de soit-disantes études dendro.

Merci bien monsieur le libre-penseur.. pour votre page.

Vous et vos pairs, vous nous manquez depuis quelques nombreuses années, vous savez..

Faut gueuller plus fort dans cette jungle!

 

 

123

animaux en danger |
ONG ENFANT DIGNE |
la protection des animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ecoconstruction et bioclima...
| Un Blog conçu rien que pour...
| supert mon blog!!!!