X-Clim

16 mai, 2008

Les nuages de Chengdu

Classé sous Climat — chamok @ 22:11

Les nuages et les séismes vont très bien ensemble..

Nuages précédent un séisme, ou perturbation atmo. venant après.

Il suffit pour le constater de surveiller les cartes satellites météo et il pourrait bien en être de même pour le volcanisme et les cyclones

Les nuages sont toujours immobiles et alignés en ne respectant aucun critère de la physique atmosphérique en vigueur. Même à l’arrivée d’un front opposé, il ne changeront pas de position. Voilà qui est dit, pour vous les futurs sismologues qui seraient parmi nous et qui voudraient à leur tour faire de la prédiction/prévision sismo

Coller un petit algorithme dans un lecteur de cartes météo peut sembler être une bonne base de vérification.

Ce que j’en dit..

Cette video nous arrange le coup avec Haarp, pourquoi pas aussi.. puisque ça existe. Les nuages arrivent à 4’55 »

http://www.dailymotion.com/video/x5fewe

 

Sarko

 

6 mai, 2008

Kyoto est mort et vous ne le savez toujours pas !!!

Classé sous Climat — chamok @ 0:37

N’attendez rien de vos chers médias, ils auraient trop honte de vous avouer qu’ils vous ont menti jours et nuits durant des
années.

Les 2 pieds sur le frein, Kyoto s’est donc écrasé dans un abime et dans un silence médiatique absolu.
Ils reviendront, ont-ils prévenu avant leur suicide! ..
C’est çà.. c’est çà… Ils peuvent toujours essayer.. Ils seront attendus..

- Bonnn.. et on fait quoi alors maintenant?
- On attend qu’ils nous remboursent? – Que les « journalistes » présentent leurs excuses pour n’avoir JAMAIS une seule fois vérifier la source des énormités qu’ils nous racontaient?
- …
- Que va t-on devenir sans ces escrocs institutionnels?
Une petite voix du fond de la salle..
.. » y a-t-il une vie après Kyoto? »

- Pour le moment, on va continuer à les ignorer.. dans un premier temps! On verra après à décider de leur sort..
-Après quoi !?
- Après avoir repris un peu plus de sérénité pour affronter le refroidissement de l’atmosphère terrestre.
Rien d’anthropique mais toujours que du cyclique..:
Tant pis pour ceux qui ne savait pas et/ou préféraient écouter et amplifier le catastrophisme kyotisque. Comme déjà dit maintes fois, on a les noms de tous ces prophètes convertis à l’hérésie du « Réchauffement global d’origine anthropique ». Nous verrons à les publier ou quoi, comme cela se fait déjà par ailleurs depuis un certain temps.
…hop>>>:

Nous commençons à vire un cycle solaire important qui va nous apporter quantité de petites et grandes misères en
tous genres.. Les famines commes les révolutions, les pandémies, les cataclysmes volcaniques ou sismiques, des « perturbations » (faible mot!) magnétiques, …etc… qui sont régis par des cycles et ce cycle actuel va voir la conjonction de plusieurs cycles.
Quels sont-ils?
- !??
Vous les connaissez aussi bien que moi ou bien faites un relevé des cataclysmes hors les idéologies.
- Bein tiens.. pourquoi d’un coup, les religions seraient-elles un frein à la connaissance?
pff mais t’en a des idées! C’est tout toi çà alors! Tu crois 15 ans de baratins kyotisque et t’imagine que 5 000 années de bourrage de crane de religions auraient laissé indemne les capacités humaines à savoir ce qu’il en est de la Vérité.. ..Je rêve..
Mais si.. mais si.. j’ai fais l’effort de chercher et d’apprendre, je sais. Faut dire que j’ai que ça a faire….et c’est pas le sujet de cette rubrique. Un autre jour, ici ou ailleurs. On verra le moment venu, nous en sommes au Chaud/Froid climatique

Le refroidissement va donc continuer à s’accentuer durant les années à venir, ce qui est loin d’être une bonne chose contrairement à ce qu’aurait pû être un réchauffement ou même (Surtout!) un accroissement de CO2
Encore plus de froid veut dire, encore plus de pollution, encore plus de pétrole à mettre dans le chauffage, dans les moyens de production alimentaire, …Les famines vont se multiplier dans différents pays à cause du déficit de production et de pouvoir se payer les aliments, voire même les semences pour certains pays.

La France elle-même pourrait-être touchée assez rapidement avec ses colonies d’outre-mer qui vont vite crier famine si l’Etat ne se décide pas à modifier certains paramètres de son assistanat au profit d’un developpement plus cohérent avec l’administration
qu’elle prétend avoir sur ces confettis de territoires étrangers disséminés à travers le globe.. et accepter de laisser l’indépendance et l’autonomie prendre enfin toute sa place. Ce n’est pas une question de Socialisme ou de Libéralisme, le problème est très nettement plus important. Il s’agit de libérer les hommes de l’esclavage dans lequel on les maintient sous de belles formules
d’époques révolues.

Le froid était là depuis plusieurs années, il suffisait d’accepter de lire les relevés des stations des météo-amateurs, de regarder les relevés des températures des satellites, de … et de… au lieu de nous mentir avec des données et des « études » bidonnées.

…Le froid est là et bien là, …et il arrive toujours plus fort!

New Jason Satellite Indicates 23-Year Global Cooling

Sarko

10 avril, 2008

IPCC/GIECC Vs septiques: Nouveau KO debout !!!

Classé sous Climat — chamok @ 21:00

Inutile d’attendre que les medias vous le disent, vous risquez d’attendre longtemps..

Yes, c’est fait, l’iPCC/GIECC vient de reconnaitre qu’ils disaient que des conneries !!!

Sympas, ces escrocs nous accordent 3 ans avant de reprendre leurs delires

On fait quoi en attendant?
On les pend maintenant ou on attend qu’ils remboursent et s’excusent à hauteur du baratin qu’ils nous qu’ils nous assenent depuis plus de 10 ans??

Effedieffe.com

30 mars, 2008

Soyez encore un peu patient,

Classé sous Décroissance — chamok @ 23:32

Déjà les peuples de la Terre crient famine en Afrique, commence à se faire entendre en Asie et en Amérique Centrale et demain nos opulentes cités occidentales seront touchées jusqu’à chez notre voisin de palier puis chez nous.

Enfin les temps de la décroissance et de la recession arrivent et le Temps va s’accélérer considérablement et subitement pour tous ceux qui en prendront conscience trop tardivement.
Décroissance permanente, comme peut l’être la recherche de la perfection dans la simplicité. Le moins d’engrenages possible pour une efficacité maximum.

Fin des utopies institutionnelles qu’étaient le communisme, capitalisme, libéralisme, religion, scientisme …etc…
Saurez-vous alors maintenant, vivre sans gourou ou allez-vous préférer définitivement Big Brother?
Oui mais..;
L’alternative devait être faite avant et délibérément choisie, et non imposée comme elle l’est aujourd’hui..

C’est trop tard, la décroissance est ENCORE qu’une utopie de plus.

Allez-vous être parmi les rescapés ou serez-vous l’hybride homme-machine dont les Ogres terrestres vont encore avoir besoin pour conserver leurs coffres pleins?
La place va être immense, ne vous y trompez pas, les Ogres voudront tout, TOUT!
Etes-vous près à TOUT perdre?
..et pourtant..

Simplicite volontaire et decroissance : Pierre Lheman 1/2:
Image de prévisualisation YouTube

Simplicite volontaire et decroissance : Pierre Lheman 2/2:
Image de prévisualisation YouTube

N’écoutez jamais les idoles.

Une piste mais d’autres encore, sont possible:
Qui régit la Terre?
- La Terre ..et le Soleil et son système.
Un seul volcan peut s’éveiller, et la Terre en très peu d’années serait à recommencer.

Tout recommencer et réinventer; La génèse, le bien et le mal, la roue…

UN SEUL VOLCAN ! et la Terre peut être dépeuplée de 99,9% de ses habitants en très très peu de temps.

Vois (très) vite l’interêt des Ogres à secouer UN seul volcan puisque eux, savent que seule leur race sera survivante.

Pas la moindre illusion. Vous serez 1 000 à lire ce texte, ..pour aussi vite l’oublier, et 1 à 2 à le comprendre.
Vous serez 100 survivants et pas un ne se souviendra de ces mots simples, alors à quoi bon tenter d’espérer qu’un jour un bon pas soit fait dans le bon sens puisqu’on vous appris à marcher que sur la tête.

Le Révolution ce n’est pas faire un tour pour revenir à son point de départ, c’est pour continuer en permanence à se régénérer.

 

Sarko

 

13 février, 2008

Tchernobyl; Témoignage

Classé sous Nucleaire — chamok @ 0:07

La vérité sur Tchernobyl ?
La réponse est une évidence :

Les autorités françaises ont dissimulé la vérité.

http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=article&sid=1351

Souvenez-vous…:
Nuage Tchernobyl télévision Antenne2
Image diffusée par Antenne 2 le 30 avril 1986

 

Déclaration du Capitaine-Commandant, officer nucléaire, biologique, chimique et radiologique (NBCR), (nucléaire, biologique, chimique, radiologique) (Belgian Air Force)
Maurice-Eugène ANDRÉ

Les autorités françaises ont dissimulé la vérité.

Voici mon témoignage. « Après l’accident de Tchernobyl, une firme bruxelloise vendant des produits biologiques m’a contacté pour une mission de reconnaissance et de relevés radiologiques en France sachant que j’avais les brevets militaires pour pratiquer correctement ces lectures et relevés. La firme me véhiculait à travers toute la France là où elle le décidait, mais en contre partie elle assurait les frais de l’expédition : je faisais les relevés et lectures radiologiques gratuitement en contre partie de l’intendance et du logement. J’avais comme équipement 2 appareils de détection Berthold 1200 capables de lire en alpha bêta gamma globalement mais aussi séparément en alpha, en bêta, en gamma uniquement, quand c’était nécessaire. Aussitôt dit aussitôt fait et nous étions partis. La seule surprise que j’ai eue pendant ces 15 jours de voyages ininterrompus c’est de ne pas avoir rencontré en France un seul mètre carré qui ne fut pas contaminé. Toute la France ressemblait à un champ de bataille radioactif. Mes appareils crépitaient affreusement à chaque prise de mesure, à chaque échantillon examiné. Particulièrement radioactif était le thym : au-delà de 10 fois la lecture normale …

Bref je constatai une contamination généralisée des sols et des productions. Pendant ce temps les Français étaient bien nourris et bien contaminés avec la bénédiction abominable des autorités officielles dans lesquelles ils croyaient. J’ai vécu mentalement un véritable calvaire. Je regardais enfants et populations manger et respirer en sachant qu’ils payeraient une lourde facture de santé en retour, mais pas immédiatement. Et je ne pouvais rien faire. Même pas les avertir ou crier : j’aurais été séance tenante arrêté, mes appareils saisis, et moi déclaré déséquilibré. Car tels sont les effets de la radioactivité ingérée : les maladies dues aux radiations se montrent souvent des années plus tard et personne dans la population n’a la possibilité de se protéger contre de telles situations. C’est atroce de constater et supporter cela de visu. C’est pourquoi je pense souvent au gens de Tchernobyl qui chez eux sont obligés aujourd’hui encore de subir la volonté des puissants qui exploitent et ‘dirigent’ le monde. »

Maurice-Eugène ANDRE

Ancien officier instructeur en protection NBCR (nucléaire, biologique, chimique, radiologique) (Belgian Air Force).

Coupure de presse – Référence : Le Monde 30.03.05 – Hervé Kempf

En 1986, les autorités françaises ont dissimulé les informations sur Tchernobyl.

L’état français a-t-il, en avril 1986, délibérément caché les informations relatives à la radioactivité émise par l’accident de Tchernobyl et qui s’est déposée sur le territoire français ? Cette question posée depuis 1986 par de nombreux contre-experts puis, depuis 2000, par des malades du cancer de la thyroïde, vient de trouver un élément de réponse judiciaire.

Le rapport d’étape remis par deux experts, Paul Genty et Gilbert Mouthon, au juge d’instruction Marie-Odile Bertella-Geffroy et que celle-ci a communiqué aux parties civiles le 25 mars, dresse un constat sévère du comportement des autorités de l’époque, et en particulier du Service central de protection contre les rayonnements ionisants (SCPRI), alors présidé par le professeur Pierre Pellerin.

« Le SCPRI avait pleinement connaissance du dépassement quelquefois très important des valeurs de la radioactivité », notent les auteurs, qui relèvent aussi que « les cartes qui ont été fournies par le SCPRI sont inexactes dans plusieurs domaines ». Ils observent que « le SCPRI n’a visiblement pas restitué toutes les informations qui étaient en sa possession aux autorités décisionnaires ou au public (…). Les risques de contamination ont toujours été niés ainsi que l’irradiation de la population avec, pour conséquence, l’absence de toute prophylaxie et en particulier l’absence d’administration d’iode. »

L’accident de Tchernobyl, le 26 avril 1986, avait rejeté dans l’atmosphère de nombreux corps radioactifs, dont l’iode 131. Celui-ci tend à se fixer sur la glande thyroïde, où il peut provoquer un cancer. Un moyen d’éviter ce danger est d’administrer aux populations concernées des pilules d’iode stable, non dangereux, qui, en saturant l’organe, empêchent l’iode 131 de s’y fixer.

VOLONTÉ DE DISSIMULER
D’autres mesures, visant à empêcher de se nourrir de lait et de légumes frais, les premiers contaminés par le dépôt des éléments radioactifs, permettent d’éviter la contamination. Ce type de mesures a été adopté rapidement en 1986 par les voisins de la France, notamment l’Allemagne et l’Italie, mais non par le gouvernement français, alors dirigé par Jacques Chirac.

Après avoir été dénoncé par des contre-experts, notamment la Commission de recherches et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD), le comportement de l’Etat est mis en cause depuis 2000 par plusieurs plaintes de malades de la thyroïde, qui estiment que leur cancer découle du passage du nuage de Tchernobyl sur la France.

Ces plaintes sont instruites par Marie-Odile Bertella-Geffroy, qui a fait saisir dans plusieurs administrations des documents relatifs aux événements de 1986. Le rapport de MM. Genty et Mouthon découle de l’analyse de ces documents. S’il semble établir la volonté des autorités de dissimuler la réalité des faits, il ne permet pas d’établir un lien de causalité entre cette dissimulation et la maladie. Une expertise épidémiologique, lancée par la juge d’instruction, pourrait permettre d’éclairer ce point.

 

Voir Mensonges d’Etat sur le nuage de Tchernobyl en France de Dissident-Media avec documents et vidéos

Voir la trajectoire, l’extension, la dispersion… du nuage de Césium 137 de Tchernobyl par l’IRSN

 

2 février, 2008

Chers gouvernants: No future.

Classé sous Non classé — chamok @ 16:23

Chers gouvernants: No future.
http://aipri.blogspot.com/

Aucun garde du corps ne saura jamais protéger vos poumons de la lente et implacable mort par contamination atomique portée par vos guerres à l’uranium «appauvri». En effet, ignoreriez-vous, très chers gouvernants, que l’uranium métallique est pyrophore?
Ignoreriez-vous qu’il se pulvérise en un nombre gigantesque de particules au moment de l’incandescent impact (3000°C.)?
Ignoreriez-vous que chaque gramme d’uranium
[1] qui brûle produit au moins une centaine de millions de milliards [2] de poussières d’uranium monstrueusement et artificiellement «fines» (de 10 Angstrœm à 100 micron pour une taille moyenne de 0,5 micron [3])?

Ignoreriez-vous que les particules qui mesurent moins de 2,5 microns entrent sans obstacle dans les poumons avant de passer dans le sang qui les déposera ça et là dans les tissus?

Ignoreriez-vous que ces poussières contaminées flotteront pendant au moins deux ans dans la basse atmosphère mondiale [4] avant qu’une partie ne retombe pour venir polluer sols, aliments, eaux?
Vous l’ignoriez? Et bien comptez maintenant!
Comptez, proches mortels, les tonnes d’invisibles et ultra-fines particules atomiques en suspension depuis votre dernière et inachevée guerre humanitaire.

Sachez vénérables représentants des peuples souverains que de 60 à 70% environ des 8000 tonnes d’UA déversées sur l’Irak, l’Afghanistan, sur les Balkans et dans les différents champs de tir sur la planète se sont «aérosolisées» en environ 4,8E27 particules; sachez aussi que ces 8000 tonnes correspondent à 2666 Curie de U238 dont au moins 1600 voguent à la merci des courants météorologiques.
Calculez alors combien de particules ont été disséminées, en moyenne, par mètre cube d’air.

Vos brillants conseillers «stratégiques» savent certainement que la basse atmosphère terrestre (10 km de haut contenant environ 75% de la masse de matière «aérienne») occupe un volume de 5,11E18 m3 (5,11E21 litres) et par conséquent qu’en moyenne, à faussement supposer que 99% des poussières fines d’UA soient déjà retombées (dans nos assiettes) [5], il y a au moins encore 6 millions de particules d’insoluble uranium métallique par m3 d’air que nous tous respirons. A savoir, en poids léger mais lourd de conséquences pulmonaires, environ 10,9 picogrammes d’uranium métallique par m3 de bon air pour une valeur radiologique de 130 nanoBq par m3 alors que la valeur atmosphérique normale et NATURELLE en U238 est de ZERO; quantifiez donc les mètres cubes d’air que vous avez inhalé par jour [6] (environ 23 m3 par jour, plus pour les sportifs); considérez l’impact toxicologique et radiologique mortifère de ces nanogrammes d’uranium métalliques sur vos tissus pulmonaires d’abord et ensuite directement sur l’ADN de vos cellules envahies [7] et regardez votre démocratique mort future en face.

L’épouvantable taux d’invalidité et de mortalité chez les vétérans et chez les populations directement touchées, la dramatique croissance des maladies au niveau planétaire, la diminution de l’espérance de vie en Europe sont sous les yeux aveugles et suicidaires de tous les parlements, de tous les médias, de toute l’AIEA, de toutes les églises [8]. Chers gouvernants vous avez transformé la biosphère en une chambre à gaz radiologique lent.

Votre lumineux dessein s’est finalement accompli: Auschwitz pour tous et pour toujours. Soyez fiers, vos propres enfants tout autant que les nôtres respirent votre solution terminale.

Chers gouvernants: No future.

Paolo Scampa
Vice-président de l’AIPRI
Association Internationale pour la Protection contre les Rayons Ionisants.

[1] 1 gramme d’uranium contient environ 2,5E21 atomes et, en brûlant, peut se fragmenter en plus de 1E18 «morceaux».

[2] Poids en gramme des particules d’UA selon leur diamètre et nombre d’atomes. 100 µm = 9,9E-6 gr (2,4E16 atomes), 10 µm 9,9E-9 gr (2,4E13 atomes), 2 µm 7,9E-11 gr (1,9E11 atomes), 1 µm 9,9E-12 gr (2,5E10 atomes), 0,5 µm 1,2E-12 gr (3E9 atomes), 10 nanomètre 9,9E-18 gr (24750 atomes), 10 Angstrœm (1 nanomètre) 9,9E-21 gr (24 atomes).

[3] Caracteristics of particles and particle dispersoids, C.E Lapple, Stanford Research Institute Journal, Vol 5, p.95, Third Quarter, 1961 In D.R. Lide, CRC Handbook of Chemistry and physics, Taylor & Francis, CRC Press, USA, 2006. Sur toile in http://www.mindfully.org/Nucs/Particle-Dispersoids-TableSep61.htm

[4] En fait surtout dans l’hémisphère Nord.

[5] Le rapport surface/volume des nanoparticules (résumé dans la formule de calcul 3/Rayon) est tel qu’elles se comportent comme des gaz. Une partie restera pour autant à jamais en suspension. Soyez confiants les résidus d’Hiroshima et de Nagasaki, des essais atomiques, de Tchernobyl et autres accident majeurs ou mineurs, des milliers de tonnes d’uranium de vos guerres du “zéro mort, tous morts” ne disparaîtront jamais complètement de la biosphère. Soyez confiants, vos petits enfants, s’ils seront, respireront et mourront de votre crime.

[6] On en exhale la moitié: on inhale ainsi environ 69 millions de particules par jour, un rien. Mais rassurons-nous dans 45 milliards d’années l’air sera à nouveau respirable ! Après tout les atomes radioactifs décroissent. Il suffit d’un peu de patience !
[7] Plutonium, poumons et effets de proximité, M.E. André, in Etudes & Expansion, n° 276, 1978. Sur web in http://users.skynet.be/mauriceandre/

“Hot” or radioactive particle in lung tissue”, photo by Del Tredici, Burdens of Proof by Tim Connor, Energy Research Foundation (1997), http://www.mindfully.org/Nucs/Hot-Particle-Lung-Tissue1997.htm
[8] Planet Earth As Weapon and Target, Leuren Moret, World affairs. The journal of international issues, 2005. http://www.worldaffairsjournal.com/article1.htm -Terrell E Arnold, who has been responsible for training our most senior and most promising military officers as chairman of the Department of International Studies at the US National War College in Washington, reports that Coalition dead and wounded may actually be twice what the US government admits and that, including the effects of our use of depleted uranium and other toxic weapons, “a long-term casualty rate for American forces of 40–50 per cent appears realistic.”-
Letter from Leuren Moret to Congressman McDermott with Declassified memo to Gen. L.R. Groves 1943 – a blueprint for DU, L. Moret, 2003. http://www.mindfully.org/Nucs/2003/Leuren-Moret-Gen-Groves21feb03.htm
Radiological toxicity of DU, K. Baverstock, C. Mothersill & M. Thorne (Repressed WHO Document) 5 nov. 01, http://www.mindfully.org/Nucs/DU-Radiological-Toxicity-WHO5nov01.htm
Medical Effects of Internal Contamination with Uranium, Asaf Durakoviæ, Croatian Medical Journal v.40, n.1, Mar 99. http://www.mindfully.org/Nucs/DU-Medical-Effects-Mar99.htm
Photos of Babies Deformed at Birth as a Result of Depleted Uranium (DU) 2003, Photos: Dr. Jenan Hassan. http://www.mindfully.org/Nucs/2003/DU-Baby2003.htm
A New Front in the War on Diabetes by Secretary of Veterans Affairs Jim Nicholson; Helping Veterans (and the Rest of Us) Be Fit for Life by Linda Kinsinger, M.D., Director of Patient Care Services at VA’s National Center for Health Promotion and Disease Prevention; and VA and HHS Target Diabetes and Obesity Among American Veterans. http://www1.va.gov/opa/vafeature/healthierus_vets.asp Approximately one million VA patients have diabetes and a substantial number of veterans without diabetes have metabolic syndrome, which places them at high risk for diabetes
Dirty Bombs, Dirty Missiles, Dirty Bullets. A death sentence here and abroad, Leuren Moret , San Francisco Bay View 18aug 04, www.mindfully.org/Nucs/2004/DU-Dirty-Bombs18aug04.htm

 

 

 

Sarko

 

 

 

16 septembre, 2007

Que la fête commence !

Classé sous Décroissance — chamok @ 21:34

Le 22 novembre:

hé hein! T’as vu si va vite l’effondrement de la bourse! Non hein!

J’avais décidé de revenir faire la prochaine page que lorsque le mouvement serait bien amorcé ..des vacances quoûaa que j’estimai pouvoir prendre jusqu’à ~Noël ..Mais alors là.. J’en suis sur le cul

Ah bein ouais, nos très chers médias n’en disent pas un mot tant ils sont occupés à traquer le cheminot preneur d’otages.. Quelles crapules!.. non non pas les cheminots

Et bien tu apprendras tout d’un coup:

- Que la bourse se retrouve bientôt dessous son niveau de 2006;

- Qu’elle est au plus mal et qu’elle ne dépend plus que de Wall Street si elle ne veut pas sombrer dans l’abîme… et Wall Street dépent de qui.. Bah.. d’une Poignée capable d’acheter X fois la Terre entière et ils ont décidé que tu retournes à ton statut d’esclave et de faire ce que, eux décideront pour toi.

Ah bein il fallait écouter ce qu’on t’expliquait depuis maintenant 20-25 ans avec tous les mensonges des politiques de tous bords! ..de l’extrême gauche à l’extrême droite! ..qui te faisaient avaler les GATT, Europe, OMC, AGCS …etc… La poignée et leurs valets tissaient la toile peinards, maintenant ils commencent à tendre les fils et d’ici 4-5 ans, il t’en sera impossible d’en sortir

Lorsque le pétrole sera à 200$

ouais ouais je sais.. je suis atteint de la maladie du complot..

Ok, surtout continues à ne rien écouter et profites bien puisqu’il te restes 5 ans à tout casser pour le faire savoir

Tu vois, c’est tout pareil qu’en France.. On décrète qu’il ne faut plus de régimes spéciaux qui avaient été accordé en contre-partie d’autres choses.. et une fois qu’il n’y aura qu’un régime unique, il sera tellement facile à jouer sur les ficelles à toujours plus augmenter l’âge de départ de l’esclavage que tu seras comme les ricains à aller gratter jusqu’à la mort pour rembourser les crédits de 30 ans que tu auras contractés pour ne serait-ce que te chauffer. Ils te l’ont dit!

Tu devras bosser toujours plus .. pour gagner toujours moins, bien sûr.. sinon pourquoi te prometeraient-ils de gagner plus si c’est pour toujours éloigner plus loin l’âge de départ à la retraite? Faut être con pour pas comprendre cette évidence.

Ne rien faire (Achat/vente immobilier par exemple) avant pfff.. 2009.. et après tu prends ta tune et tu te casses loin des cheminots, des sarkos, des séguo… au chaud, loin, très très loin

Fais juste attention à choisir un bled sans trop trop d’uranium appauvri si tu veux vivre en bonne santé.. C’est dur à trouver mais on peut encore en trouver à pas trop cher..

Ici aussi comme ailleurs, je n’ai pas à donner de liens… Juste celui plus bas en rouge peut suffire à vérifier, constater… bref, à se mettre au parfum de ce que les médias et pouvoirs politiques nous cachent.

..et comme déjà dit: Sarko*!?

*Sarko sert à promouvoir la bible de ce blog.

 

 

 


(Problèmes avec mon blog ou je sais pas quoi mais cette page à un retard considérable de publication..) 

Il est essentiel (peut-être même vital!) pour vous, votre famille de lire jusqu’au bout cette petite page.

Il ne sera pas question de nucléaire.. promis!..

Tout ce qui avait été écrit ci-dessous il y a maintenant ~10 jours ne voit aujourd’hui, pas un mot changer de place

Tout, absolument tout se confirme d’heure en heure sans même qu’un « journaliste » vous mette en garde

Là maintenant sans délai, prenez rendez-vous chez votre banquier et sans attendre de d’hypocrites réponses, prenez tous vos sous, tout tout tout! et partez loin loin loin…

Vous voulez en savoir plus, lisez les spécialistes économiques mondiaux, y compris le « pape de l’Economie » qui est considéré comme un véritable gourou et tous les autres le disent..: « récession », « déflation », « chômage »,  » peut-être pire que 1929″! …etc… C’est plus de l’ordre de l’hypothèse, du probable, …, c’est certain et le début c’est jeudi… Le jeudi noir de l’Economie mondial ..

Cela va peut-être s’accompagner d’une cata. peut-être pas.. !? ..Là c’est de sentiment de quelques conspirationnistes.. mais si tu sais! Les affreux qui disent plein de mal du 9/11 .. bon ..j’en reparlerais le moment venu.. Tout en espérant à ne surtout pas être obligé de le faire!

 

 

 

 

 


Chouette va y’avoir du sport.. 

Je ne vais rien vous apprendre à vous dire que (aussi) l’Economie ricaine est au plus mal.. euh.. ah toi tu savais pas encore.. L’Economie de guerre ça va un temps mais il faut de résultats positifs qui suivent pour au moins être soutenu dans son propre pays mais là.. rien ne va plus. Toutes les guerres entreprises sont des fiascos et non seulement l’”opinion publique” majoritairement depuis longtemps ne suit plus son grand timonier mais de plus maintenant, ils (l’opinion..) veulent qu’il (l’autre crapule) comparaisse devant les juges à s’expliquer sur le (son) 11 septembre.. souvenez-vous.. Le clan dit des “conspirationnistes” a déjà gagné cette première bataille. Rien n’est encore acquis mais bon.. c’est bien parti..

…ça aurait pu bien partir!

Parce que voilà..: L’autre fourbe s’est fait voter lois après décrets, l’arsenal complet du parfait petit dictateur faciste qui peut déposer à sa guise Parlement et Sénat et à l’aide d’un gouvernement militaire réduire à néant toute opposition dans son pays. Les lois sont votées .Oui oui bien sûr que les deux partis ont voté pour ces lois.. Rhô mais pourquoi donc une telle question? Et qui donc peut croire un seul instant qu’il ne le fera pas? ..puisque c’est lui-même qui a fait voter ces lois et décrets qui n’existaient pas avant lui.. Et puis un mec qui envoie tuer à petits feux ses propres soldats en les gavant d’uranium appauvri, n’est-il déjà pas prêt à tout?

..de plus..

Y’a un loup.. un gros gros loup dans le bois caché à attendre patiemment le 20 septembre.. Pourquoi le 20 et pas le 19 ou le 21 hein!… bein c’est le 20 et pi voilà.. Y’a ceux qui savent, les initiés et ..les autres, toi. Non pas toi, puisque maintenant tu es au courant mais l’Autre, lui.

Le loup est vorace comme tu peux pas savoir et lui il sait que ce 20/09/2007, ça sera enfin son tour.. Toi, tes fonds de pensions, ..ta coupe de rugby et tout et tout.. Il va tout bouffer.

Tu ne m’écoutes pas, jamais même!; Je m’en fout, je suis pas ici pour te voir toujours engrosser plus sans jamais ne rien dire ou ne rien faire d’autres que des conneries. Tu vas tout perdre, y compris ta coupe mais bon.. c’est moindre mal. Pourquoi, mais pourquoi donc n’écoutes-tu pas autre chose que le chant des sirènes rapaces qui ne veulent que ton bien?

Le krach est là, tout, absolument tout dégringole, et surtout pas un mot à la télé.. Faut comprendre.. c’est un long, un très long feuilleton qui va durer plusieurs mois qui va faire place net des ambicieux qui osaient se prendre pour de futurs Rockfeller et qui passaient leurs temps le cul devant la télé entre deux élections.

Le seul moyen d’empêcher la Chine d’accéder au premier rang de l’Economie mondiale très prochainement est de mettre le feu à la planète, c’est pas plus compliqué que çà.

C’est parti

15 août, 2007

C’est encore la faute du fameux…

Classé sous Climat — chamok @ 17:27

…« anticyclone des Açores » !

Retour pour une page sur la climato pour quand même présenter avec retard l’article de Marcel Leroux datant de la mi-juillet.. mais qu’importe hein en climato, on a tout notre temps.. C’est encore et toujours le professeur qui parle avec Marcel Leroux.., mais n’étant pas tout à fait un prof. conventionnel, c’est encore une belle démonstation pour le niais interrogé par les médias qui eux comme d’hab. mérite le zéro pointé.. et ce qui nous fait une bien belle leçon de climato. sur cette page

…et pendant que je vous tiens.. un lien qui vous apprendra la climato et même le temps réel des SST (Températures de surface de l’eau des mers et océans) à travers le monde ..ouais ouais bien sûr qu’il faut aller regarder de plus près à savoir si la flotte se rechauffe ou pô

Ahahaha tu y as été! Petit canaillou va.. ..et alors à quoi ça sert que je n’arrête pas de répéter inlassablement..:

« ON VOUS MENT ! »

Place à l’artiste…:

 »

C’est encore la faute du fameux « anticyclone des Açores » !

Par Marcel Leroux, Professeur Emérite de Climatologie

(Site internet de Marcel Leroux: http://lcre.univ-lyon3.fr/climato/somm.htm)

Il fait mauvais, et particulièrement froid pour un mois de juillet. Le 10, dans Libération, Météo-France laisse entendre que « Le soleil, ce n’est pas pour demain ». Mais le 13, dans le Figaro, on prévoit que « la seconde quinzaine de juillet devrait voir le retour des normales saisonnières »

En réalité Météo-France ignore « ce qui va se passer », comme le précisent ses prévisions saisonnières : « En France métropolitaine, aucun scénario n’est privilégié pour les températures, ni pour les précipitations » (site Météo-France.). En dépit des « énormes » et très coûteux supercalculateurs (dont le dernier a été inauguré le 31 mai 2007), les supputations sur le temps relèvent encore des incantations magiques, ou des « prédictions » de Mme Soleil. Pour quelle raison ?

La raison la plus évidente est « officiellement » proclamée partout dans les médias : « c’est la faute de l’anticyclone des Açores » ! Ce fantasque individu « n’occupe pas sa position normale » ! Jean-Marie. Carrière, ingénieur à Météo-France, ajoute même : « en se gonflant de chaleur, cet anticyclone se charge en pression et repousse normalement les dépressions humides… » (Reuters, 9 juillet). Phrase d’anthologie ! Inutile de préciser, bien sûr, que de l’air qui se réchauffe, voit plutôt sa pression diminuer (et non augmenter !), et que de l’air chaud est physiquement incapable de « repousser » quoi que ce soit ! Comme si ce n’était pas suffisant, Jean-Marie Carrière ajoute encore : « rien ne permet de prédire scientifiquement, d’ici huit à dix jours, le déplacement normal de cet anticyclone » ! Le mystère s’épaissit !

Peu importe d’ailleurs, puisque cet anticyclone n’existe pas ! Cela fait longtemps que je dénonce cette confusionentre les échelles de temps et de phénomènes, héritage de l’école « climatologique » de la fin du 19ème siècle. Des moyennes de pression établies sur 30 ans, ont remarqué que la pression moyenne est généralement plus élevée sur la partie orientale de l’Atlantique Nord, bien au sud de l’archipel des Açores. Mais il s’agit d’une situation moyenne, c’est-à-dire virtuelle, qui n’existe pas à l’échelle synoptique, c’est-à-dire celle du temps réel, au jour le jour. Faire référence à l’ « anticyclone des Açores » et à sa complice en pression moyenne la « dépression d’Islande », ou « dépression atlantique », qui « ne rencontrant pas de barrière anticyclonique circule sans entrave » (P. Gallois, Météo-France, Le Figaro, 13 juillet), c’est encore pratiquer l’ « animisme météorologique » ! On déplore « le départ de l’anticyclone, retiré sur ses Açores natales », on annonce « le retour de l’anticyclone », mais personne, ni prévisionniste, ni présentateur, ne peut le montrer sur une carte de pression synoptique ou sur une image de satellite. Simplement, parce qu’à l’échelle du temps présent (le temps qu’il fait), ce fameux anticyclone n’existe pas. Si par chance on peut désigner « un » anticyclone, il ne faut pas oublier de préciser qu’il ne s’agit que d’un arrêt sur image, et que quelques heures, avant et plus tard, cet anticyclone n’occupait pas et n’occupera pas la même position. Car, à l’échelle du temps, tout est mobile, anticyclones comme dépressions.

Le temps est en effet animé, comme le montrent clairement les clichés de satellite, par des anticyclones mobiles d’origine polaire, parvenant de l’Arctique sur l’Europe occidentale, soit par le Canada et les Etats-Unis puis l’Atlantique, soit plus directement à l’est du Groenland par la Mer de Norvège. Ce sont les AMP, ou Anticyclones Mobiles Polaires qui véhiculent de l’air froid en direction des Tropiques. Les premiers ont une fréquence moyenne de départ de 1 AMP toutes les 56 heures (2 jours et 5 heures), les seconds de 1 AMP toutes les 140 heures (soit presque 6 jours). Ces fréquences moyennes, par conséquent très variables, ont été établies sur la période 1950-2000 par A. Pommier (2005). Chaque AMP, froid et dense, soulève devant lui l’air plus chaud (plus léger), et il est donc entouré de dépressions, dans lesquelles se situent les fronts, les nuages et le « mauvais temps ». Les anticyclones mobiles, de vaste dimension (plus de 2.000 km en moyenne), mais de faible épaisseur (1.500 mètres), perdent de leur vitesse en cours de déplacement. Ils finissent donc par s’emboîter les uns dans les autres aux limites de la zone tempérée (plus au sud en hiver, mais plus au nord en été, dans l’hémisphère nord). Ils forment alors une Agglutination Anticyclonique (AA), au fur et à mesure que les couloirs dépressionnaires intermédiaires se rétrécissent jusqu’à disparaître, tandis que la pression s’élève. La fusion des anticyclones est favorisée par la présence de hauts reliefs qui canalisent, freinent ou bloquent leur translation. Tel est le cas de l’alignement Cantabriques-Pyrénées et des Alpes, qui compriment les AMP et élèvent la pression sur le Sud de la France, l’ensellement Languedoc/vallée du Rhône laissant toutefois s’écouler l’air froid vers le sud (tramontane et mistral). Dans le même temps, les perturbations défilent sur la partie septentrionale de la France, sous l’influence de ces mêmes anticyclones qui ne sont pas encore ralentis. Tel est aussi le cas sur l’ensemble de l’Europe du Nord au temps maussade et pluvieux, tandis que le bassin méditerranéen, anticyclonique, stable, est ensoleillé, chaud et non pluvieux. On se souvient des inondations en Grande-Bretagne, alors que dans le même temps sévissaient la canicule et la sécheresse en Italie et en Grèce. Car, on l’oublie trop souvent, la hausse de pression et la stabilité de l’air dans l’AA favorisent la rapide élévation diurne de la température (et non l’inverse), et ainsi il est normal que sous l’action des mêmes acteurs (les AMP), il fasse mauvais dans le Nord, puis beau dans le Sud. Rien de mystérieux ici ! A condition toutefois d’observer la réalité, notamment révélée par le satellite, sans vouloir lui faire dire autre chose que ce qu’il montre, pour « coller » artificiellement à des concepts anciens, dépassés, et scientifiquement infondés.

Ces contrastes ne sont pas « des caprices du climat » (Le Figaro, 13 juillet), mais sont au contraire logiques, car la machine climatique est parfaitement organisée. A force d’épiloguer sur un hypothétique « changement climatique », on oublie d’observer l’évolution réelle des paramètres climatiques. Parmi eux, la pression atmosphérique de surface est un paramètre particulièrement révélateur de la dynamique du temps. Or, depuis les années 1970, la pression atmosphérique augmente régulièrement et fortement sur la plus grande partie de l’Europe (à l’exception de sa partie nord) et sur le bassin méditerranéen et au-delà (comme sur bien d’autres régions du monde qui offrent les mêmes conditions dynamiques : cf. M. Leroux, 2005). Une telle hausse (de plusieurs hPa à l’échelle des moyennes annuelles, ce qui est considérable) n’a évidemment rien à voir avec le prétendu « réchauffement climatique » (et en est même antinomique puisqu’une hausse de température fait baisser la pression). Elle résulte, sur la trajectoire des AMP et dans les AA, d’une intensification des échanges méridiens d’air et d’énergie et notamment d’une fréquence accrue des AMP. Cette intensification ne peut résulter que d’un refroidissement des régions sources des AMP, en Arctique et Antarctique. Contrairement aux affabulations du GIEC, les régions polaires, comme l’attestent les données d’observation, connaissent en effet à la fois des régions de réchauffement et des régions de refroidissement. Dans l’Arctique, au nord du Canada jusqu’au Groenland d’où partent les AMP, la température baisse (cf. ACIA, 2004), tandis qu’elle s’élève dans la Mer de Norvège où parviennent les dépressions et l’air cyclonique chaud venu du sud. Les AMP, plus froids et plus nombreux, provoquent ainsi des perturbations plus violentes, mais aussi des agglutinations anticycloniques plus fréquentes et de plus longue durée, en hiver comme en été. Les périodes de canicule sont toujours associées à une forte hausse de la pression, dont on ne parle pas alors que c’est le facteur essentiel de la chaleur et de la sécheresse. Ainsi, la canicule grecque récente, comme la canicule d’août 2003, obéissent au même facteur : l’agglutination d’AMP de forte puissance, se produisant à des latitudes variables, et en toutes saisons. Mais aucun « centre d’action » (anticyclone ou dépression) n’est « installé » à demeure, plus ou moins proche de sa position dite normale, car tout est mobile, et tout est constamment remis en question en fonction de la densité de l’air en mouvement. Ainsi, la Roumanie a d’abord connu la canicule en même temps que la Grèce (sous la même AA), puis un AMP plus puissant a bouleversé le champ de pression et provoqué à l’inverse des inondations. Il n’y a pas non plus lieu de s’étonner que l’hémisphère sud, actuellement en hiver, connaisse d’intenses vagues de froid, notamment en Amérique du Sud et en Afrique du Sud, sachant que la même évolution affecte l’ensemble de la planète. La circulation générale est en effet entrée dans un mode rapide depuis les années 1970 (M. Leroux, 2005), mode de circulation qui est exactement l’inverse de l’évolution dite « de l’effet de serre » prédite par le GIEC.

Faut-il préciser que Météo-France, en sus de l’héritage de l’école climatologique de la fin du 19ème, est aussi héritière de l’école « norvégienne » (1922) toujours appliquée dans le tracé des cartes de surface, école qui ne considère que les dépressions (en ignorant les anticyclones mobiles), et de l’école « cinématique » (1939) qui accorde la préférence aux phénomènes d’altitude. On comprend alors que les AMP, anticyclones se déplaçant dans les basses couches, soient délibérément ignorés, alors qu’ils représentent le moteur du temps et de la circulation générale. En fait de circulation précisément, la référence (comme le réaffirme H. Le Treut en 2007) est encore le schéma tri-cellulaire (dit de Ferrel) qui date de 1856, et qui en dépit de plusieurs amendements ne reflète toujours pas les mécanismes réels de la circulation. En outre les principes sur lesquels ont été élaborés les modèles numériques ont été énoncés par V. Bjerknes en 1904, et les insuffisances de ces principes ne pourront jamais être compensés par la débauche de mathématiques et de technologie, sachant que les modèles ne sont pas bâtis sur un schéma réaliste de la circulation générale. Rappelons encore que le grand sujet du moment, l’effet de serre dit anthropique, proposé par Arrhenius, remonte quant à lui à 1896. La météorologie est ainsi dans une profonde impasse conceptuelle, qui (comme le souligne C. Allègre, 2007) préfère « le mythe de l’informatique toute-puissante » et la théorie, à l’observation directe des phénomènes. Même l’évolution de la pression de surface, paramètre pourtant hautement significatif de l’évolution climatique, est délibérément ignorée, parce que la hausse de pression est antinomique des scénarios du GIEC !
On comprend ainsi aisément pourquoi les faits d’observation, notamment révélés par le satellite depuis les années 1960, comme les AMP, sont passés « inaperçus », et ne sont toujours pas intégrés dans les concepts et dans les interprétations. Il n’y a donc pas lieu de s’étonner que les prévisions qui ignorent les vrais facteurs du temps relèvent encore des
« prognostications magiques ». C’est bien connu… c’est encore la faute à « l’anticyclone des Açores » !

Référence :
ACIA (2004).
Arctic Climate Impact Assessment (amap.no/acia/index.html).
C. Allègre (2007).
Ma vérité sur la planète. Plon-Fayard, 239 p.
M. Leroux (2005).
Global warming : myth or reality ? The erring ways of climatology. Praxis-Springer, 509 p.
Le Treut H. (2007).
Certitudes et incertitudes des modèles. Le Bilan Climatique, Pour la Science, dossier n° 54, janv-mars 2007, 10-15.
A. Pommier (2005).
Analyse objective de la dynamique aérologique de basses couches dans l’espace Atlantique Nord : mécanismes et évolution de 1950 à 2000. Thèse, Univ., LCRE, Lyon. cf. www.lcre.univ-lyon3.fr/climato/.  » (L’adresse est fausse mais le clic est bon.. Je ne fais que respecter le copier/coller..en corrigeant cette ..horreur)

Copier/coller depuis http://www.agriculture-environnement.fr/AENEW/aeprint.php3?id_article=230

 

 

 

 

 

24 juillet, 2007

Pollution mondiale radioactive

Classé sous Nucleaire — chamok @ 15:12

 

Essai de quantification de la pollution mondiale de gaz radioactifs par les centrales nucléaires.

 

La France électronucléaire en produisant 4E8 Mw par an expédie chaque année 100 kg d’Iode 129 (18 Ci) et 140 Kg de Krypton 85 (55 millions de Ci) dans l’atmosphère. Vive la France.

Pollution mondiale par les gaz radioactifs des centrales nucléaires.

Les centrales nucléaires fabriquent en grandes quantités des produits de fissions radioactifs artificiels dont une partie (environ 22% du poids total) est constituée de gaz. Ces gaz sont le Brome, le Krypton, l’Iode et le Xénon. Ils sont répartis sur 58 nucléides de demi-vie allant de la milliseconde aux millions d’années (Iode 129). (Il faudrait, entre autres, ajouter le Tritium que nous n’avons ici pas pris en compte.) Ces effluents gazeux sont directement injectés dans la biosphère et s’accumulent irréversiblement jour après jour autant dans l’atmosphère que dans les poumons de tout être qui respire. (Seulement les produits de fission solides sont destinés au stockage.)

Quelques chiffres de production et de pollution.

En 2000, il y avait 442 réacteurs électronucléaires sur la planète. Ce parc mondial, en constante augmentation, développait une puissance globale de 356599 MWe et a produit en une année environ 2,28E12 kilowatts de courant électrique (20% de l’électricité mondiale). Les centrales ont aussi ensemble fabriqué en une année environ 125 tonnes de produits de fissions (valant 3,84E18 Curie) dans lesquels on trouve 27,6 tonnes de gaz radioactifs (valant 9,13E17 Curie). Parmi ces gaz radioactifs seulement le Krypton 85 (10,76 ans et 391,3 Ci/gr) et l’Iode 129 (1,57E7 ans et 0,0001766 Ci/gr) ont une demi-vie dépassant l’année. Tous les autres décroissent plus vite, ce qui ne les rend bien évidemment pas moins dangereux pour qui les respire. Durant la seule année 2000 c’est plus de 900 kg de Krypton 85 (350 millions de Curie) et plus de 680 kg d’Iode 129 (121 Curie) qui ont été relâchés dans l’atmosphère. Il y a probablement actuellement au moins 7 tonnes de Kr85 et 6 tonnes de I129 en circulation aérienne. A eux seuls ces deux gaz, qui s’accumulent peu à peu dans l’air du monde faute de ne désintégrer rapidement, constituent un épouvantable danger radiologique pour les générations actuelles mais plus encore pour les générations futures. Avec la poursuite et l’augmentation de l’activité électronucléaire la contamination atomique des ciels augmentera et, par effet de proximité, la situation pulmonaire s’aggravera. A eux seuls, ces deux gaz radioactifs ne sont ni plus ni moins qu’un inodore Auschwitz atmosphérique en devenir.

 

 

Paolo Scampa
Vice-président de l‘AIPRI.
Association Internationale pour la Protection contre les Rayons Ionisants

 

 

 

21 juillet, 2007

« Il n’y aucun seuil sûr. »

Classé sous Nucleaire — chamok @ 21:12

 

..de qui est-ce?

 

Pas un vieux baba cool.., pas un anti-nuc aigri..; pas un « conspirationiste »…; pas un Vert anti-nuc de salon;… rien de tout çà puisque c’est un physicien nucléaire, pas n’importe lequel!.. un de tout premier ordre ..carrément le top du top, le nectar de la crème du nucléaire qui donc sait parfaitement de quoi il parle puisqu’en plus d’avoir découvert/inventer le Plutonium (Pu), et de plus, il est médécin spécialiste à chercher à guérir les coeurs malades

Docteur John W Gofman Traduction l’inventeur/découvreur du Pu (Plutonium, protactinium-232, uranium-232, protactinium-233, et uranium-233…) qui n’a cessé de dire et répéter depuis son invention  » Il n’y aucun seuil sûr. » ; Ratical.org Traduction (Je ne peux que trop vous conseiller à lire ses bouquins gratuits qui sont en texte intégral actualisé sur ce site.)


Docteur John W Gofman
… qui affirme aussi que
75% des cancers proviennent des radiations nucléaires dû principalement aux rayons X des instruments médicaux.. ..c’est encore lui qui… ..qu’on préfère ignorer..

Cette semaine une bonne nouvelle Traduction concernant la santé nucléaire.. Inutile d’attendre que la new soit répercuté par votre média préféré.. Elle ne le sera jamais.

Peut-être qu’enfin leur sont parvenu à ces physiciens des re-calculs de Paolo Scampa concernant cette saloperie de nucléaire.. Ils se sont encore plantés dans les chiffres (et de beaucoup!) mais déjà, enfin cela semble bouger.. encore quelques coups pieds bien placés et il finiront par reprendre les calculs en entier.. parce que n’empêche hein.. à part ce blog, je connais pas une seule page sur internet ou ailleurs qui s’engage autant à dénoncer les calculs bidonnés sur lesquels reposent notre santé à tous.

Donc, nous, ..Vous savez dorénavant qu’on vous a trompé et là c’est plus le petit bloggueur inconnu à deux ronds qui vous l’apprend mais ce sont des scientifiques nucléaires établis. Depuis le départ de cette science, on nous a trompé, menti dé-li-bé-ré-ment. Systématiquement on (les pouvoirs) a chercher à toujours minimiser l’impact du nucléaire sur notre santé et c’est un crime universel, un omnicide dont tous les acteurs de santé nucléaire sont complices.

Le, les cancers c’est le nucléaire, il va vous falloir supporter cette idée et quoique en disent les « spécialistes », toutes les preuves existent qu’une particule Alpha, Beta ou Gamma procure le cancer.

 

Ceci dit petite madame, il va peut-être te falloir arrêter au plus vite d’aller montrer tes nichons aux machines des spécialistes… ou alors attendre encore que ça soit un « spécialiste » qui vienne te le dire dans 50-60 ans.. ?

 

 

 

 

 

 

 

12345...11

animaux en danger |
ONG ENFANT DIGNE |
la protection des animaux |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ecoconstruction et bioclima...
| Un Blog conçu rien que pour...
| supert mon blog!!!!